Le Monde

« Le pire n'est jamais certain au Bangladesh ». Olivier Litvine, directeur de l'Alliance française de Dacca, n'a pas tort. Un mois après des élections législatives contestées qui ont embrasé le pays, radicalisant gouvernement et opposition islamiste, le festival d'art contemporain Dhaka Art Summit, qui s'est tenu du 6 au 9 février dans la capitale, tient du miracle.