Le nouvel

Il jongle avec trois téléphones portables, sans cesser de répondre courtoisement aux questions. L’homme d’affaires bangladais Rajeeb Samdani n’a pas eu de vraie nuit de sommeil depuis des semaines. Non, ce ne sont pas les nombreuses activités de son groupe Golden Harvest (immobilier, alimentation, logistique, informatique) qui l’empêchent de dormir. C’est le festival d’art Dhaka Art Summit (7-9 février) qu’il a lancé avec sa femme Nadia qui lui vaut cette insomnie.